蒙达尼(Montargis)中国之家的保存
七月 11, 2017
饶宗颐教授荷花书画展
七月 11, 2017

Le mystère de l’ADN du Groupe HNA

• Fondation France-Chine : Gérard HOUA •

L’île de Hainan, en mer de Chine méridionale, est devenue une province à part entière en 1988, en bénéficiant d’un statut de Zone économique spéciale. En 1993 est créée à Haikou, sa capitale, une petite compagnie aérienne, Hainan Province Airlines, qui réalise son premier vol entre Haikou et Pékin.

Vingt-quatre ans plus tard, le Groupe HNA fait partie des 500 plus grandes entreprises dans le monde, et ambitionne d’intégrer très prochainement le club des 100 premières entreprises mondiales.

Comment un tel développement a-t-il été possible ? Comment passer, en moins d’un quart de siècle, d’un seul avion à une flotte de 1.250 appareils ? D’une ligne domestique à un réseau de 1.100 lignes internationales ? De 10 millions de yuans de capital au démarrage à plus de 600 milliards de yuans de revenus annuels ? D’une dizaine d’employés locaux à plus de 410.000 salariés dans le monde entier ?

Même dans cette Chine aux stupéfiantes performances économiques au cours des trente-cinq dernières années, une telle croissance a de quoi étonner et intriguer. Des économistes et des experts internationaux se sont penchés sur ce phénomène : HNA a même fait l’objet, à plusieurs reprises, d’« études de cas » pour la prestigieuse Harvard Business School.

En mai de cette année, a été publié en Chine un ouvrage intitulé « L’ADN mystère du Groupe HNA », qui explique non seulement les facteurs et causes du succès de l’entreprise, mais surtout la philosophie et les valeurs qui ont guidé son développement.

De fait, l’ouvrage montre que si HNA utilise des méthodes de management modernes et on-ne-peut plus conformes aux standards internationaux, elle trouve en réalité son inspiration dans la pensée classique chinoise, dans les fondamentaux de la philosophie bouddhiste.

Sur ces fondements et ces valeurs, HNA a construit une stratégie faite d’adaptation et d’innovation, cherchant à intégrer le transport aérien, son métier d’origine, dans un vaste ensemble englobant la gestion aéroportuaire, l’hôtellerie, les transports routiers, le tourisme, les services aux voyageurs, pour créer de toutes parts un modèle optimisant tous les flux. Les flux des personnes d’abord, de marchandises ensuite, mais aussi de capitaux, de données et enfin d’idées. C’est ainsi que prend tout son sens la mondialisation chère aux Chinois.

Une mondialisation repensée à la lumière de la philosophie chinoise, une mondialisation privilégiant des hommes et des femmes réunis dans une communauté de valeurs et de destin. C’est pourquoi par exemple la formation du personnel a été l’un des axes majeurs de développement, et c’est aussi la raison pour laquelle HNA met l’accent sur la responsabilité sociale et environnementale et sur une forte conscience de la place de la nation chinoise.

Et c’est cela, en somme, la clé du succès de cette entreprise. S’il n’y a pas de recette miracle, il y a en tout cas la mise en place d’un modèle inspiré de ce que l’occident et l’orient peuvent aujourd’hui apporter au capitalisme. Un modèle inspiré, mais aussi inspirant, sans doute, parce que porteur d’un souffle novateur dans une société assoiffée de valeurs.

Fondation France-Chine : Gérard HOUA